Tu vis chaque jour pour le créer et non pour le découvrir.

Sur la page de présentation « A propos » de ce site je vous disais qu’il sera  » l’occasion de vous décrire et de vous montrer quasi quotidiennement ce qui suscite en moi des émotions positives ». Pourtant, je n’ai rien publié durant les deux semaines passées…  C’est loin d’être un hasard. Certains comprendront le pourquoi du comment pas ces quelques mots : J’étais en train de boucler mon mémoire de recherche.
Hm. Pas qu’il ne m’ait pas procuré d’émotions positives hein …

Heureusement, cette période est enfin révolue et on peut dire que mon année de Master 1 est terminée. Close. Bouclée. Aboutie.

Après l’année chronométrée à l’heure près que je viens de passer ça me fait assez bizarre d’avoir enfin du temps pour moi.  Et ce qui est le plus bizarre c’est que finalement, ce flou que représente mon année 2016/2017 me plaît.

Une année de césure intégrée à mon cursus m’attend. Une année entière durant laquelle je vais pouvoir réaliser deux stages ou un projet personnel en rapport avec mon projet professionnel. Ce qui est sûr c’est que ce sera un nouveau départ pour moi, après tant d’années passées à étudier à temps plein.

J’ai des idées plein la tête, des propositions diverses et variées et une multitude de rêves à réaliser. J’ai hâte que tout ceci se transforme en projets et objectifs concrets à atteindre.

Publicités

Remède contre le mauvais temps.

Ca n’a échappé à personne, Dame Météo est très capricieuse ces dernières semaines. Le soleil est très boudeur et ne veut quasiment plus se montrer dans le ciel parisien. Ne parlons même pas des dégâts causés par les phénomènes climatiques extrêmes de ces derniers mois, que j’ai du mal à interpréter autrement qu’étant les conséquences du réchauffement climatique en cours.

Là, vous êtes sûrement en train de vous dire que pour un article de blog voulant inciter à célébrer le quotidien, cet article commence mal. Détrompez-vous.

Pour ce début de mois de juin, qui a, jusque là, oublié d’être le premier mois de l’été, je vous propose une wishlist qui pourrait presque produire les mêmes effets qu’une UV thérapie.

Capture d’écran 2016-06-05 à 17.17.48.png

Rouge à lèvres – BareMinerals

Je ne suis pas une inconditionnelle du maquillage mais je suis d’avis que des lèvres joliment maquillées apportent une touche de chaleur et de gaieté.
Il y a un environ un mois ma petite soeur m’a offert LE rose à lèvres parfait. C’est le « Get ready «  de la marque bareMinerals. Je ne m’en sépare jamais car j’adore sa couleur, sa texture légère et hydratante ainsi que sa couvrance longue durée. En plus de rendre mes lèvres impeccables, ce rouge à lèvres les adoucit grâce à toutes les vitamines qu’il contient.
Pour varier les plaisirs, ce mois-ci j’aimerais tester la teinte « Never say never », un joli rose fuchsia.

Panier d’été à franges blanc – Prettywire

Pour le moment ce panier qui donne envie d’été n’irait pas bien avec le manteau d’hiver que je porte depuis une semaine, mais… L’idée de le porter dans quelque temps me redonnera du baume au coeur.

Combi-short à fines bretelles – H&M

J’adore ce combi-short en douce viscose avec fines bretelles et volant en haut.  Sur le site de la marque il est également diponible en corail et en vert kaki.

Huile de noyaux d’abricots biologique – Laboratoire du Haut-Ségala

Il y a très longtemps déjà, j’avais lu sur le site de Mamzelle boom l’article suivant concernant le démaquillage à l’huile. A l’époque déjà, je m’étais dit qu’il faudrait que j’essaye le démaquillage à l’huile de noyaux d’abricots.
Depuis quelques jours c’est maintenant chose faite et je sens déjà ma peau revitalisée et parfaitement démaquillée à chaque fois que je l’utilise. En plus, qu’est ce que c’est pratique ! Hydratation et démaquillage dans le même petit flacon.

Housse de coussin en coton jaune/grise – Maisons du Monde

Nulle couleur n’est plus joyeuse que le jaune. J’adore cette couleur qui égaye un univers et le fait rayonner comme aucune autre. Alors ce mois-ci je vais agrémenter ma nouvelle déco de ces coussins de chez Maisons du Monde que je trouve vraiment sympa.

Bracelet turquoise-argenté, collection Patchanga – Satellite Paris

J’ai découvert la marque Satellite il y a quelques mois en me baladant sur la rue des Francs-Bourgeaois dans le quartier du Marais. Les bijoux créés par ces deux amoureux du voyage me donne vraiment envie d’ailleurs. Alors que ce soit leurs bracelets ethniques, leurs bijoux indiens, leurs manchettes rock ou les liens gri-gri qu’ils confectionnent : j’adore ! Mais c’est pour ce bracelet chic que je craquerai ce mois-ci.

NARCISO Eau de Parfum – Narciso Rodriguez

En septembre dernier, je me suis rendue à la parfumerie pour changer de parfum, un peu sur un coup de tête. Depuis un bon moment je sentais sur quelques filles/femmes un parfum que j’appréciais beaucoup mais je n’avais jamais osé demander de quel parfum il s’agissait. J’étais donc déterminée à sentir les flacons un par un pour le trouver et me le procurer. J’ai de la chance de faire partie de ces personnes qui peuvent renifler une centaine de flacons sans avoir mal à la tête ni tomber dans les pommes.
Au bout d’un certain temps j’ai enfin posé mon nez sur « For her » de Narciso Rodriguez. C’était lui, celui que je voulait. J’adore son musc tendre et frais.

Pour changer un petit peu, j’aimerais me procurer NARCISO Eau de Parfum, aux notes un peu plus boisées, musquées. Un jus qui sent bon le bouquet de fleurs blanches.

Poudre bronzante Terracotta Light – GUERLAIN

Je ne me maquille quasiment jamais le teint, en revanche, ayant bien bronzée grâce aux quelques jours de soleil auxquels nous avons eu le droit  en début de saison, mon teint rayonnant me manque après ces dernières semaines de grisaille parisienne.
Cette poudre bronzante sera donc la solution optimale pour créer l’illusion que les premières caresses du premier soleil sont toujours là.

Bougie Pomander – Diptyque

Cette bougie ne sera pas une découverte car son odeur d’orange, de girofle et de cannelle m’a envoutée il y a un temps déjà. Les bougies Diptyque durent longtemps et brûlent uniformément, elles conviennent parfaitement à mon « rituel-bougie ».
Le soir j’aime beaucoup allumer une bougie et sentir son odeur en silence, me remémorant les bons moment de la journée qui est sur le point de se terminer.

Et vous quels rituels vous apaisent en fin de journée ?  

 

 

 

Promenade quartier de la Mouzaïa.

En début de semaine, on se rendait déjà beaucoup mieux compte que le printemps est là. Je m’étais donc dit que c’est le moment parfait pour prendre l’air et sociabiliser mon chiot. (Et me sociabiliser aussi car, entre nous, cette période d’écriture de mémoire de recherche fait défaut à ma vie sociale!)

Après une longue balade au Parc des Buttes-Chaumont durant laquelle Mowgli a fait plein de belles rencontres, nous sommes sortis du parc par la sortie toute proche du métro Botzaris (ligne 7bis). Ca faisait longtemps que je ne m’étais pas laissée perdre à Paris.

L’intrigante rue de Mouzaïa est bordée de ruelles à l’allure rétro. Ces ruelles sont remplies de petites maisonnettes et de jardins coquets. On se croirait vraiment à la campagne alors que les grandes tours ne sont pas loin.

Le quartier Amérique du 19ème arrondissement de Paris est très peu connu des touristes mais aussi des parisiens eux-mêmes. Pourtant, c’est la preuve-même qu’il n’est pas nécessaire de sortir de la capitale pour trouver des coins insolites.

J’adore Paris et avant d’y habiter (ça fait moins de deux semaines, t’emballe pas ma grande!) j’y passais déjà beaucoup de temps, ne serait ce que pour mes études et mes amis. Malheureusement, c’était très souvent dans les mêmes QG (1er, 4ème, 7ème, 8ème, 11ème, 16ème et 17ème arrondissements). Maintenant que j’y vis, c’est l’occasion de diversifier mes balades, mes lieux de rendez-vous avec les copines mais c’est aussi l’occasion d’ajouter quelques adresses de resto à tester avec l’Amoureux.

Je veux changer d’atmosphère… dans mon jardin d’hiver.

Déménagement, cocon de douceur, amour des plantes.

Cela fait un peu plus d’une semaine que j’ai déménagé de chez mes parents et que je vis en colocation. Ma chambre est un espace dont je veux prendre particulièrement soin afin de m’y sentir chez moi. Hors de question de négliger cette surface, je veux petit à petit créer le parfait espace pour me sentir bien.

Aujourd’hui la pluie a noyé tous les plans que j’avais. J’ai alors travaillé sur mon mémoire de l’appartement. Après déjeuner, la tête un peu trop pleine de choses sérieuses, je me suis demandé ce que je pouvais faire pour améliorer mon cocon de douceur.
Les plantes, c’est l’idéal pour apporter de la vie.

L’idéal rêvé serait surtout d’acheter une maison avec un arbre au milieu, un peu comme sur les images d’inspiration ci-dessus. Malheureusement, n’étant pas encore l’heureuse propriétaire de cette maison rêvée, mon envie de plantes doit être comblée différemment. J’ai décidé de replanter les cactus de mon colocataire, qui étaient serrés les uns aux autres depuis une dizaine d’année.

J’adore le jardinage mais ce n’est pas quelque chose que j’ai toujours aimé. Surtout pas à l’époque où je passais mes vacances d’été en Pologne et que mes grands-parents me demandaient de les aider à désherber leur magnifique jardin. Pourtant, voyant le résultat de ce travail je me rendais toujours compte que ça avait valu le coup de rater une journée de plage (et puis, si le soleil est présent, on bronze tout autant dans le jardin).

Aujourd’hui aussi, après avoir réalisé mes rempotages, je suis très heureuse que ces cactus, contribuent à rendre mon espace moins impersonnel et froid grâce à leur apparence graphique et décorative. Mon colocataire est également heureux de m’avoir fait ce cadeau.

Demain, je vous montrerai mes réalisations lorsque la lumière sera au rendez-vous.

Vous aussi faites vous au moins un petit bonheur simple chaque jour.

À propos

Je m’appelle A*. J’aurai bientôt 25 ans et je poursuis mes études à Paris, ma ville de naissance. Je suis le type de personne qu’un milliard de choses fait vibrer et je pense que chaque journée devrait apporter quelque chose de nouveau afin que l’on puisse s’émerveiller de chaque instant. Alors pourquoi ne pas partager tout ça avec chacune/chacun d’entre vous?
Ce blog est un projet qui me tord le bide de trouille et j’adore ça. Je l’aime déjà pour ce qu’il a de positif à apporter. Ce sera l’occasion de vous décrire et de vous montrer quasi quotidiennement ce qui suscite en moi des émotions positives. Faites en de même dans les commentaires.

Si vous avez des questions personnelles à me poser ou des propositions de collaboration à me faire : parisdolcevitamail@gmail.com